Télétravail
Medical Students

Programme de formation en médecine de premier cycle

L’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) est la faculté de médecine de la Lakehead University à Thunder Bay et de l’Université Laurentienne à Sudbury, et lors de leur admission dans le programme de médecine, les étudiants sont affectés à l’une de ces deux universités.

Le programme de médecine de quatre ans est organisé autour de cinq thèmes qui relient l’apprentissage et l’évaluation dans un programme d’études intégré. Les étudiants en médecine effectuent une combinaison d’apprentissage en petits et grands groupes, d’apprentissage clinique et en laboratoire ainsi que des stages en milieu communautaire qui combinent les sciences cliniques, médicales et humaines dans un programme solide, novateur et socialement responsable conçu à partir des principes pédagogiques, de la vision, de la mission et des valeurs de l’EMNO.

À la fin de ce programme, les diplômés sont prêts à entreprendre la formation postdoctorale n’importe où au Canada avec quand même une affinité spéciale pour la formation et l’exercice clinique dans des communautés nordiques urbaines, rurales, éloignées, autochtones et francophones.

Si, après avoir consulté notre site, y compris la section Pour les candidats, vous avez encore des questions sur l’admission au programme de médecine, écrivez à admissions@nosm.ca. Si votre question porte sur des éléments particuliers du programme, écrivez à ume@nosm.ca.

Notre programme de médecine

Le contenu du programme repose sur les cinq thèmes suivants :

Thème 1
« La santé dans le Nord et les régions rurales ». Couvre la compétence culturelle surtout en ce qui concerne les populations du Nord de l’Ontario comme les francophones et les Autochtones, ainsi que l’histoire et la géographie du Nord de l’Ontario, l’histoire de la médecine dans le Nord, les soins de santé et les problèmes de service dans le Nord de l’Ontario, de même que les défis, les bienfaits et les récompenses de l’exercice de la médecine dans cette région.

Thème 2
« Les aspects personnels et professionnels de l’exercice de la médecine ». Couvre le professionnalisme, la déontologie médicale, les questions médico-légales, et les développements concernant la médecine et la santé au cours de l’histoire, y compris l’exercice de la médecine et la santé dans le Nord de l’Ontario.

Thème 3
« La santé sociale et des populations ». Couvre les concepts de la santé et de la maladie, la santé publique et communautaire, les déterminants sociaux de la santé, les compétences en recherche, la politique de la santé publique et l’organisation des soins de santé au Canada.

Thème 4
« Les fondements de la médecine ». Couvre toutes les sciences fondamentales en médecine, notamment l’anatomie, la physiologie, la pathologie, la pharmacologie, la génétique la microbiologie, la biochimie et l’immunologie.

Thème 5
« Les compétences cliniques dans les soins de santé ». Couvre les compétences en communication, les composantes de l’anamnèse et l’examen physique des systèmes de l’organisme en fonction des divers aspects du cycle de vie.

Les cinq thèmes sont intégrés dans l’apprentissage et l’évaluation de chaque module fondé sur des cas et de chaque externat effectué dans le cadre du programme de médecine. Le renforcement des concepts dans tous les thèmes permet d’atteindre les objectifs d’apprentissage en mettant l’accent sur des sujets médicaux et cliniques.

Pour obtenir d’autres renseignements, consultez les descriptions des cours du programme de médecine.

Phases de notre programme de médecine

Phase 1 (1re et 2e années)

La première phase englobe les deux premières années du programme et comporte 11 modules fondés sur des cas (MFC) qui couvrent chacun un système majeur de l’organisme. Conformément à l’accent de l’École sur la préparation des étudiants pour vivre et travailler n’importe où dans le Nord, les cas présentés dans chaque module se trouvent dans des milieux éloignés, ruraux, urbains ou autochtones.

Pendant cette phase, les étudiants sont principalement dans leur université hôte, c.-à-d. Lakehead University ou Université Laurentienne. Ils effectuent un stage de quatre semaines dans une communauté autochtone la première année et deux stages de quatre semaines dans une communauté rurale éloignée la deuxième année.

Ils suivent un programme longitudinal d’apprentissage en milieu communautaire et interprofessionnel pendant les séances d’apprentissage en milieu communautaire (SAC).

La deuxième année comporte un bloc de six semaines de stages au choix.

Phase 2 (3e année)

La deuxième phase du programme de médecine est consacrée à l’externat communautaire polyvalent (ECP) de huit mois où les étudiants vivent et s’instruisent dans de grandes ou petites villes du Nord de l’Ontario, y compris Sudbury et Thunder Bay.

Ils participent à un vaste éventail d’activités cliniques dans la ville ainsi qu’à des séances d’apprentissage en groupe, notamment aux rondes virtuelles d’apprentissage et aux séances thématiques régionales. Ils entreprennent une recherche réflective fondée sur les besoins et la dynamique de leurs communautés hôtes. Cette phase comporte aussi des stages au choix.

Phase 3 (4e année)

La troisième phase se déroule dans le centre des sciences de la santé de Thunder Bay ou de Sudbury et repose sur une série de stages d’externat dans une spécialité : chirurgie, médecine interne, santé infantile, santé des femmes, santé mentale et médecine d’urgence.

L’exposition intégrée aux diverses spécialités et sous-spécialités est l’occasion d’évaluer celles dans lesquelles ils aimeraient faire carrière.

Durant cette phase, les étudiants ont la possibilité de faire l’expérience de l’exercice de la médecine dans différents cadres lors de stages au choix.

Notre modèle d’apprentissage régionalisé

Le modèle d’apprentissage régionalisé fait que tout le Nord de l’Ontario est le campus de l’EMNO.

Des recherches montrent qu’il existe une corrélation positive entre l’expérience pratique en milieu communautaire pendant la formation en médecine et le lieu où un médecin s’installe à la fin de ses études. L’EMNO a pour but de former des médecins aptes à exercer dans des régions nordiques, rurales et éloignées et qui sont aussi d’un grand calibre qui leur permet d’exercer n’importe où.

Une valeur fondamentale du programme de l’EMNO est le généralisme. Les stages dans des types variés de communautés permettent aux étudiants d’acquérir les diverses compétences et capacités typiques d’un médecin rural dans le Nord où la portée de la prestation du service est substantielle.

L’équipe de conception du programme d’études est consciente de l’importance d’une immersion dans les communautés du Nord de l’Ontario afin de sensibiliser les étudiants à la vie et à l’exercice dans ces communautés et de promouvoir la responsabilité sociale envers les gens et les communautés du Nord de l’Ontario.

À cette fin, l’École a conçu des stages ou les étudiants font l’expérience de l’exercice dans des communautés éloignées, rurales, autochtones et urbaines du Nord. Ces stages sont essentiels pour atteindre les objectifs d’apprentissage de l’École. La participation à tous ces stages est une composante obligatoire du programme d’études de l’EMNO.

C’est pourquoi l’EMNO a établi un réseau collaboratif de partenaires communautaires du Nord de l’Ontario qui font partie intégrante du modèle régionalisé et participent activement à la formation de médecins capables de prodiguer des soins de qualité aux populations que nous nous efforçons de servir.

Le stage de première année dans une communauté autochtone

En première année, les étudiants suivent non seulement une formation dans l’une des deux universités hôtes mais, à la demande des communautés autochtones rurales et éloignées du Nord de l’Ontario, ils effectuent un stage dans l’une d’elles pendant cette période.

Ce stage obligatoire de quatre semaines a lieu au printemps. Les étudiants sont envoyés dans des communautés en groupes de deux.

Le stage leur fait connaître les modes de vie autochtones et les modèles d’exercice des professionnels qui servent les communautés autochtones éloignées. Ils s’immergent dans la communauté où ils sont affectés et s’instruisent auprès d’un groupe diversifié de cliniciens, y compris du personnel infirmier autorisé, des directeurs de la santé et des guérisseurs traditionnels.

Les stages communautaires sont soigneusement choisis en fonction des connaissances des précepteurs, de l’infrastructure technique, du flux de patients et de la sécurité. Les communautés intéressées à accueillir des étudiants travaillent avec l’École pour veiller à ce que les normes applicables dans les domaines ci-dessus soient respectées.

Les stages de deuxième année dans des communautés rurales et éloignées

En deuxième année, il y a deux stages communautaires de quatre semaines dans des communautés de petite taille, rurales ou éloignées. Ces stages se concentrent sur la mise en pratique des compétences cliniques et l’établissement de diagnostics dans le contexte rural, et visent à sensibiliser les étudiants à la diversité des communautés rurales du Nord de l’Ontario.

Selon les ressources disponibles dans les communautés, les étudiants peuvent être affectés seuls ou avec un groupe de huit étudiants au maximum.

L’externat communautaire polyvalent de la troisième année

En troisième année, les étudiants effectuent un externat obligatoire de huit mois intitulé « Externat communautaire polyvalent » (ECP).

Au cours de ce stage, ils ont des expériences cliniques loin de Sudbury et de Thunder Bay car ils vivent et s’instruisent en groupes de huit au maximum dans de petites communautés urbaines ou de grandes communautés rurales du Nord de l’Ontario. Pendant son séjour dans la communauté, chaque étudiant(e) est affecté(e) à un milieu de soins primaires.

Le but du programme de troisième année est de fournir des possibilités d’apprentissage théorique et professionnel pertinent qui, en séances en petits groupes et dans l’exercice clinique, illustre l’apprentissage réflexif et les soins interprofessionnels complets. La durée prolongée de l’externat améliore les possibilités de prodiguer des soins sécuritaires et efficaces car elle encourage la continuité des soins. Les étudiants enrichissent leurs connaissances des soins médicaux lors des consultations cliniques de même que dans le contexte socio-culturel dans lequel les patients et leurs familles s’adaptent à leurs besoins en matière de soins. Ce processus social et intellectuel se déroule dans les interactions continues avec des praticiens de la santé de la communauté.

L’expérience de l’ECP vise à améliorer le développement personnel et professionnel des étudiants. La nature des travaux de cours et de l’environnement axé sur l’apprentissage encourage la réflexion critique et l’apprentissage à vie. L’ECP apporte des possibilités d’améliorer les connaissances, les compétences et les attitudes propres à comprendre l’exercice de la médecine dans des communautés éloignées, rurales et insuffisamment desservies et met en évidence le contraste avec l’exercice en milieu urbain. Les étudiants observent les compétences et attributs des professionnels de la santé dans des environnements stimulants et envisagent des choix de carrière, y compris l’exercice clinique et la recherche.

Beaucoup de communautés participent à la formation des étudiants de l’EMNO et rendent toutes possible les expériences de stage et d’externat de l’École. Elles peuvent changer d’une année à l’autre mais cette liste de profils de communautés est une bonne représentation.

Stages dans les grands centres urbains des sciences de la santé en quatrième année

La quatrième année du programme est la suite de l’externat de troisième année (effectué dans de petits hôpitaux communautaires dispersés dans le Nord de l’Ontario) et expose les étudiants aux soins secondaires et tertiaires dans les centres urbains que sont Sudbury et Thunder Bay. Le but de cette dernière phase du programme de premier cycle est de fournir aux étudiants une expérience approfondie dans diverses spécialités et sous-spécialités où ils répondent aux dernières exigences pour obtenir leur grade de l’École. Pendant cette année, ils observent la prestation de soins à des patients dont les problèmes relèvent de diverses disciplines et y participent et ont ainsi l’occasion de faire l’expérience du continuum des soins que les patients gravement malades reçoivent dans le Nord.

La troisième phase est aussi l’occasion de s’initier, dans des stages de base et au choix, à diverses spécialités dans lesquelles les étudiants pourraient choisir de s’engager dans leur formation postdoctorale. Ces stages de base dans sept grandes spécialités apportent des connaissances approfondies en santé des femmes, médecine interne, chirurgie, santé infantile, santé mentale et médecine d’urgence. Au cours de stages au choix, les étudiants font l’expérience de la médecine dans des cadres différents en dehors de la géographie traditionnelle du Nord de l’Ontario. Finalement, la troisième phase apporte un ensemble important de connaissances qui permettent aux étudiants d’obtenir leur grade et de faire la transition vers la formation postdoctorale en médecine.

Les avantages du modèle d’apprentissage régionalisé pour les étudiants de l’EMNO

Les étudiants de l’EMNO consacrent 40 % de leur temps à des stages à l’extérieur du campus, ce qui leur apporte les avantages considérables du modèle d’apprentissage régionalisé, notamment :

  • L’exposition accrue à un éventail d’environnements de prestation de soins
  • Une bonne compréhension de la série de compétences nécessaires pour exercer dans plusieurs cadres
  • L’exposition aux compétences pour exercer en milieu rural
  • L’exposition à la diversité culturelle et ethnique
  • Une bonne compréhension de l’évaluation des problèmes de santé dans la communauté
  • L’occasion d’examiner des environnements possibles d’exercice avant l’obtention de leur grade
  • L’occasion de s’instruire auprès de plusieurs précepteurs qui ont divers intérêts et divers antécédents professionnels.

Évaluation des étudiants

Le programme de médecine utilise une série de modalités d’évaluation comme les examens à questions à choix multiple et écrits, les examens cliniques objectifs structurés (ECOS), les travaux à remettre, les observations des précepteurs et le registre des consultations ou rencontres. Des comités régissent chacun des cinq thèmes et chacune des trois phases. Ils ont la responsabilité d’élaborer des questions et d’autres outils d’évaluation au fil du programme. Le Comité d’évaluation et de promotion des étudiants a la responsabilité d’établir et de mettre en œuvre les règlements, politiques et processus d’évaluation ainsi que les politiques de promotion et d’appel des étudiants.

Si vous désirez obtenir d’autres renseignements sur l’évaluation des étudiants, écrivez à assessment@nosm.ca

Évaluation du programme

Le Bureau d’évaluation du programme et le Comité d’évaluation du programme assurent l’évaluation permanente approfondie. Le Bureau d’évaluation du programme recueille de nombreux commentaires de la population étudiante, du corps professoral, de chefs de file communautaires et de médecins sur de nombreux aspects du programme. Dans le but d’améliorer continuellement la qualité, les rapports d’évaluation sont distribués à tous les présidents des comités thématiques, aux vice-doyens/directeurs de phases et aux doyens associés.

Si vous désirez obtenir des renseignements particuliers sur l’évaluation du programme, écrivez à programevaluation@nosm.ca

Dossiers des étudiants et stages au choix

Si vous avez des questions sur les absences, les immunisations, les stages au choix et les expériences éducationnelles spéciales, adressez-vous à l’agent des dossiers des étudiants et des stages au choix à records@nosm.ca

Absences
Phase 1 – Politique relative aux absences
Phase 2 – Politique relative aux absences
Phase 3Politique relative aux absences
Formulaire de demande d’autorisation d’absence du programme de médecine

Immunisations
Politique du COFM relative aux pathogènes à diffusion hématogène
Formulaire d’immunisation d’étudiant(e) de l’EMNO
Formulaire d’immunisation d’étudiant(e) de l’EMNO – TB seulement

Stages au choix
MD Electives Program Information and Regulations
Programme des satges aux choix dans le Nord
Formulaire de reconnaissance des risques et de la responsabilité, de décharge de responsabilité et de convention d’indemnisation
Formulaire d’approbation de stage au choix
Évaluation du rendement d’étudiant(e) par l’EMNO pendant un stage au choix
Formulaire d’évaluation de strage au choix de la phase 3
Portail des étudiants de l’AFMC
Programme de médecine dans l’Ontario rural
Éducation régionalisée de Schulich

Expérience éducationnelles spéciales
Special Educational Experience – Clinical
Special Educational Experience – Skills Enhancement
Special Educational Experience – Advocacy & Leadership
Special Educational Experience – Research and Teaching
Special Educational Experience – Service Learning
Special Educational Experience – Completion Form

Gouvernance du programme

Le programme de médecine de l’EMNO possède une structure de gouvernance unique qui relève du Sénat respectif des deux universités hôtes : la Lakehead University à Thunder Bay et l’Université Laurentienne à Sudbury. Le Comité de la formation médicale de premier cycle relève du Conseil de l’enseignement de l’EMNO qui transmet des recommandations aux sénats des deux universités par l’entremise du Comité mixte des sénats. Par conséquent, le calendrier universitaire du programme de médecine appartient aux deux universités et ce sont elles qui le valident également.

Autres liens utiles

Lakehead University

Université Laurentienne

Description des cours du programme de médecine de 2019-2020

Calendrier universitaire du programme de premier cycle de 2019-2020

Si vous êtes médecin ou professionnel paramédical qui désirez devenir membre du corps professoral de l’École de médecine du Nord de l’Ontario, vous trouverez des renseignements sur la page des Affaires professorales.