Faire un don!

Circonstances exceptionnelles

This page is currently being updated.

REMARQUE : Si vous avez déjà demandé une considération spéciale fondée sur un handicap, il n’est pas nécessaire de présenter une demande de prise en considération de circonstances exceptionnelles.

Nous comprenons que certaines personnes aient pu rencontrer des obstacles sur le parcours vers la demande d’admission en médecine. Dans le cadre de notre engagement envers l’équité et l’inclusion, nous souhaitons alléger les obstacles dans la mesure du possible tout en assurant un traitement juste pour tous les candidats et candidates.

Votre candidature peut être prise en considération si des circonstances exceptionnelles ont créé une situation désavantageuse pour vous. Ce peut être des facteurs socio-culturels, médicaux ou financiers.

Si vous demandez que des circonstances exceptionnelles soient prises en considération, vous devez fournir une déclaration écrite (de 500 mots au maximum) indiquant :

  • Les circonstances exceptionnelles à l’origine du désavantage;
  • Ce que vous avez fait pour vous adapter à ces circonstances ou les surmonter et votre potentiel de réussite à l’école de médecine.
  • Toutes adaptations obtenues précédemment;
  • La durée des circonstances (dates de début et de fin);
  • Le lien entre les circonstances décrites et votre rendement scolaire (cours précis touchés).

Les facteurs suivants guideront l’examen de la demande :

  • La crédibilité des circonstances, y compris la documentation à l’appui officielle ou objective fournie;
  • Les adaptations scolaires précédentes dont vous avez bénéficié et leurs incidences;
  • Documents appuyant la nécessité des adaptations;
  • Tout documentation à l’appui de votre demande, telle que des notes médicales, des rapports d’accident, etc.

L’ensemble de la demande (déclaration écrite et documents à l’appui) doit être transmise dans un fichier PDF téléchargé dans la Messagerie sécurisée pour candidates et candidats (SAM) avant la date limite de dépôt des candidatures.

Lorsque le Bureau des admissions établit que les circonstances sont crédibles, limitées dans le temps et ont eu une incidence sur le rendement scolaire, à la lumière de celles ci, il détermine les adaptations éventuelles à effectuer dans l’évaluation générale de la scolarité.

Le Bureau des admissions a toute discrétion pour déterminer si des adaptations seront effectuées et dans quelle mesure. Toutes les décisions sont finales.

Pour que les circonstances exceptionnelles soient prises en compte, une candidate ou un candidat doit répondre aux exigences minimales d’un grade universitaire de premier cycle de 4 ans, ou l’équivalent, d’un établissement reconnu dans quelque discipline que ce soit. Si une demande ne répond pas à cette exigence minimale, elle ne sera pas évaluée. Il n’y a aucune flexibilité en ce qui a trait à cette exigence.