Télétravail

Évolution – Devrions-nous maintenant parler de déterminants sociaux de l’équité plutôt que de déterminants sociaux de la santé?

Posted on September 8, 2020

Bonjour, Aanin, Boozhoo, Hello!

L’équité fait les manchettes maintenant plus que jamais. À l’EMNO, l’amélioration de l’équité en santé dans le Nord de l’Ontario est une priorité depuis sa création et demeure un point marquant de son prochain plan stratégique. Nous nous faisons un devoir de montrer la voie avec nos valeurs que sont la responsabilité sociale et l’inclusivité et avec une culture de respect.

Il est important de souligner que les causes profondes de l’aggravation de la santé dans des populations entières est liée à l’iniquité. Camara Phyllis Jones est directrice de la recherche sur les déterminants sociaux de la santé et de l’équité dans la division de santé des adultes et des communautés au National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion à Atlanta, Georgia. Médecin de famille et épidémiologiste qui se concentre sur l’impact du racisme sur la santé et le bien-être, elle prône aux États-Unis l’accès universel à des soins de santé de haute qualité mais attire aussi l’attention sur les liens clairs entre les déterminants sociaux de la santé (y compris la pauvreté) et les déterminants sociaux de l’équité (y compris le racisme). Je pense que tous les médecins auraient intérêt à regarder sa présentation.

Les personnes dans des situations hautement inéquitables n’ont guère d’autre choix que d’utiliser le système de santé quand « elles tombent de la falaise ». Habituellement, dans ces cas d’urgence, un système entre en jeu pour leur offrir des soins. Mais qu’arrive-t-il aux personnes qui ont peu ou pas d’accès au système de santé?

Dans le Nord de l’Ontario, les soins de santé accessibles constituent un énorme problème. Nous le savons. C’est pourquoi une transformation de la planification des ressources humaines en santé est la grande priorité de notre plan stratégique 2021-2025; un plan qui nous apportera des défis dans tout ce que nous faisons.

Un des points clés consiste à faire le lien entre les ressources humaines en santé et les besoins du Nord de l’Ontario. L’EMNO cherche à constituer un effectif médical florissant pour le Nord de l’Ontario; un effectif intégré localement au système, avec un réseau régional solide. Les soins primaires à la base, soutenus par des services spécialisés solides et accessibles dans tout le Nord.

La formation clinique doit être considérée comme une composante intégrale d’un système de santé durable. Les ressources en médecins nécessaires pour prodiguer des soins accessibles et de haute qualité doivent également être prises en compte dans le contexte de l’enseignement et de l’apprentissage. La formation doit être intégrée dans le système de santé, ce qui signifie que la population étudiante est formée par les médecins mêmes qui travaillent actuellement dans la région.

En partageant des compétences et des méthodes dans l’optique nordique des soins, nous veillons à ce que les futurs médecins soient en mesure de prodiguer le même niveau de soins novateurs de haute qualité.

Le concept de la formation intégrée et de la main-d’œuvre du service clinique ne s’est pas concrétisé dans le Nord de l’Ontario, mais c’est la clé de la réussite future de la prestation de soins de santé durables dans la région, une région à la géographie complexe où l’accès aux soins est réduit et où les taux de maladies chroniques, de morbidité et de mortalité sont plus hauts que la moyenne.

En dépit des 12 classes de médecins formés à l’EMNO et un total de 714 diplômées et diplômés en médecine, les besoins dans le Nord de l’Ontario demeurent élevés. Les communautés rurales, isolées, autochtones et francophones manquent encore de médecins de famille, et plusieurs communautés du Nord de l’Ontario sont en crise. Cette situation a des effets non seulement sur les soins cliniques mais aussi sur la capacité de l’EMNO de soutenir le modèle de formation régionalisée en médecine qui vise à assurer la future main-d’œuvre.

Se préoccuper des déterminants sociaux de la santé exige des actions et des efforts pour réduire les inégalités en santé et socioéconomiques. Les objections à l’action sur les déterminants sociaux de la santé sont souvent intensément politiques. En réponse à ma déclaration sur le racisme, certaines personnes ont dit qu’il ne leur incombe pas d’imposer un comportement. Je vous implore de considérer les faits. La pauvreté, l’inégalité croissante des revenus et des biens, et l’exclusion sociale élargissent et approfondissent tous les inégalités en santé dans le Nord de l’Ontario.

L’Agence de la santé publique du Canada a dressé une liste d’exemples de déterminants de la santé, depuis le revenu jusqu’à la culture en passant par la situation sociale, la race et le genre. Cette liste est longue et nous savons que la santé de toute personne est une somme complexe de ces facteurs.

Les nouvelles orientations stratégiques de l’EMNO porteront sur l’inégalité et la transformation nécessaire du système pour s’aligner sur les Équipes Santé Ontario en appuyant les soins ininterrompus et intégrés, de meilleurs résultats pour les patients et une meilleure valeur pour les bailleurs de fonds avec des soins plus intégrés et rentables. Pour y parvenir, les communautés doivent avoir un effectif médical local adéquat afin de réduire la fragilité du système et de moins dépendre des remplacements. L’établissement d’un effectif médical adéquat constituera un investissement dans les soins de plus haute valeur pour l’avenir.

Le système compte sur le recrutement efficace et le maintien en poste de médecins de famille généralistes qui peuvent travailler dans les communautés, autant dans les hôpitaux que dans les soins de longue durée, les soins à domicile et les soins primaires dans des environnements urbains et ruraux.

Il est maintenant vital de faire des soins primaires le fondement du système de santé car nous prévoyons une autre vague de cas aigus de COVID-19 tout comme les vagues émergentes de maladies chroniques dues à la COVID-19 ainsi que d’autres troubles complexes, y compris les troubles de santé mentale et la toxicomanie.

La Stratégie d’équité en matière de santé dans le Nord de l’Ontario indique que l’accès équitable aux services de médecins est essentiel étant donné que les résultats pour la santé dans le Nord de l’Ontario sont bien pires que dans le reste de la province.

En ce qui concerne les déterminants sociaux de l’équité, ils sont la clé de la revitalisation de la responsabilité sociale de l’EMNO. L’EMNO continue de se concentrer sur les besoins des populations vulnérables. Nos services de santé doivent se préoccuper de la crise grandissante en augmentant la capacité clinique et la recherche sur la responsabilité sociale dont les résultats nous aideront à formuler des solutions réalistes. L’EMNO est prête à faire face à ces défis.

Une nouvelle initiative de l’EMNO, dirigée par la Dre Barbara Zelek, nouvelle chef de la Division des sciences cliniques de l’EMNO, nous aidera à comprendre les priorités importantes pour les patients du Nord de l’Ontario, les professionnels des soins primaires et les communautés dans le cadre d’une collaboration en recherche. Un réseau de recherche fondé sur l’exercice, appelé NORTHH (NOSM Research Toward Health Hub) a été créé pour travailler à l’intersection de l’amélioration de la qualité et de la recherche pour se pencher sur ces priorités vitales. La Dre Zelek nous en dit plus sur cette initiative importante dans cette vidéo. Merci Dre Zelek pour votre passion, votre dévouement et votre travail sur les déterminants sociaux de la santé dans notre région.

Merci, miigwetch, thank you, pour votre engagement personnel envers l’équité en santé dans le Nord de l’Ontario.
Dre Verma


Je vous invite à continuer de suivre mon voyage sur Twitter @ddsv3 en utilisant #OùestDreVerma

Je recevrai volontiers les commentaires sur ce blogue et d’autres sujets que vous désirez porter à mon attention à dean@nosm.ca.


La Journée du chandail orange est le 30 septembre
La Journée du chandail orange encourage la population canadienne à travailler ensemble sur la réconciliation et à écouter la vérité racontée par des survivants des pensionnats. Joignez-vous à moi le 30 septembre à 13 h 30 pour écouter une survivante et un survivant de pensionnats Donna Debassige et Edmund Metatawabin.

Les chandails de la Journée des chandails orange sont de retour! Achetez le vôtre au magasin de l’EMNO. Œuvre d’Isaac MurdochSurvived, still here.

Pour obtenir des détails ou faire un don pour les initiatives éducationnelles autochtones et au Fonds de bourses pour les Autochtones, visitez nosm.ca/orangeshirtday.

→ Envoyez un autoportrait de vous portant votre chandail orange à communications@nosm.ca et nous l’afficherons dans les médias sociaux de l’EMNO!


15e Conférence annuelle sur la recherche en santé dans le Nord
Cette année, la CRSN sera virtuelle! Joignez-vous à nous le vendredi 2 octobre à 9 h pour écouter la conférencière principale, la prof. Erin Cameron, Ph. D. Renseignez-vous à nosm.ca/nhrc.