Télétravail

Première réunion du conseil d’administration de l’Université de l’EMNO

Posted on April 8, 2022

Le conseil intérimaire affirme la mission, la vision et les valeurs de l’Université de l’EMNO

Le conseil d’administration intérimaire de l’Université de l’EMNO s’est réuni le 5 avril 2022, la première réunion depuis qu’elle est devenue autonome.

La composition du conseil d’administration intérimaire a été confirmée. Il est constitué de 16 membres qui reflètent la diversité géographique et démographique du Nord de l’Ontario, y compris les communautés autochtones, francophones, rurales et éloignées. Mme Joy Warkentin est présidente et M. Mark Hurst est vice-président de ce conseil intérimaire qui est en place jusqu’au 1er avril 2023.

Mme Warketin est une passionnée du leadership et du service. Formée pour être infirmière puis d’enseignante, elle possède un baccalauréat en sociologie et une maîtrise en éducation axée sur l’élaboration de programmes d’études. Elle a enseigné les sciences infirmières, a été directrice du département des sciences de la santé puis doyenne associée, Enseignement, au Confederation College. Elle s’est installée à London (Ontario), elle a été vice‑présidente principale au Fanshawe College de 2000 à 2009. Ses contributions lui ont valu de nombreux prix et distinctions.

Hurst est président et PDG sortant du Centre régional de santé de North Bay. Il a commencé ses études postsecondaires au Collège Glendon à la York University où il a obtenu un baccalauréat ès arts avec majeure en histoire et mineure en français. Il a par la suite obtenu un diplôme d’études supérieures en administration hospitalière de l’University of Toronto. Un chef de file important dans la fusion du North Bay Civic Hospital et l’Hôpital général St-Joseph en 1995, il est devenu président et PDG du nouvel Hôpital général de North Bay à ce moment-là.

Le premier point à l’ordre du jour du nouveau conseil d’administration a été la ratification du règlement administratif no 1 de l’Université de l’EMNO et la réaffirmation de sa mission, sa vision et ses valeurs qui sont définies dans le plan stratégique, Le défi 2025 de l’EMNO. Les états financiers au 31 janvier 2022 présentés par le Comité des finances, de la vérification et de la gestion des risques ont été approuvés.

« Cette réunion restera certainement marquante dans notre histoire, a dit la Dre Sarita Verma, rectrice, vice-chancelière, doyenne et PDG de l’Université de l’EMNO. Il régnait une énergie électrisante lorsque nous passions au travers des nombreux points importants qui donneront le coup d’envoi de ce nouveau chapitre. Notre mission d’améliorer la santé de la population du Nord de l’Ontario en intégrant la responsabilité sociale dans nos programmes de formation et de recherche et en prônant l’équité en santé est plus importante que jamais. »

La Dre Verma a fait le point sur les progrès réalisés en 2021, qui sont étroitement liés au travail en cours pour atteindre les objectifs du plan stratégique.

D’autres renseignements sur le conseil d’administration de l’Université de l’EMNO se trouvent sur le site Web de l’Université de l’EMNO.

-30-

 À propos de l’Université de l’EMNO

L’Université de l’EMNO est la première université autonome de médecine du Canada et une des stratégies les plus réussies de formation de main-d’œuvre en santé dans le Nord de l’Ontario. Ce n’est pas uniquement un établissement de formation en médecine. Établie expressément pour répondre aux besoins du Nord de l’Ontario en matière de santé, en plus d’encourager l’accès équitable aux soins, elle contribue au développement économique de la région. L’Université de l’EMNO compte sur l’engagement et l’expertise des gens du Nord de l’Ontario pour former des professionnels de la santé aptes à exercer dans des communautés autochtones, francophones, rurales, éloignées et insuffisamment desservies. Axée sur la diversité, l’inclusion et la défense des intérêts, l’Université de l’EMNO est un organisme primé socialement responsable réputé pour son modèle novateur de formation et de recherche régionalisées faisant appel aux communautés.

Faits sur l’Université de l’EMNO

  • L’Université de l’EMNO a produit 780 médecins, dont 55 se disent Autochtones et 165 francophones. En outre, 692 médecins ont suivi les programmes de résidence de l’EMNO, et plus de la moitié sont restés dans le Nord de l’Ontario.
  • Maintenant que la loi est entrée en vigueur, l’Université de l’EMNO constituera un nouveau conseil d’administration et un sénat.
  • L’Université de l’EMNO a des partenariats et collaborations avec plus de 500 organismes, plus de 90 communautés et plus de 1 800 membres du corps professoral de clinique, des sciences humaines et des sciences médicales répartis dans le Nord de l’Ontario.
  • L’Université de l’EMNO est la première université de médecine au Canada dotée d’un Centre pour la responsabilité sociale.
  • L’Université de l’EMNO fait partie des signataires de la Charte de l’Okanagan, une charte internationale pour les universités et collèges promoteurs de la santé.