Télétravail

L’École de médecine du Nord de l’Ontario lance le mouvement « Respect the Difference » (Respecte la différence)

Posted on September 22, 2020

L’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) invite les écoles secondaires, les communautés, les écoles de médecine canadiennes et le secteur médical en général à se joindre au mouvement « Respect the DifferenceTM ». Le mouvement met l’accent sur les changements réalisables dans la politique organisationnelle et prône une culture de bonté, de respect, d’inclusivité et de diversité.

Son concept repose sur l’étude de la génétique humaine qui montre que plus de 99 p. 100 de l’ADN humain se retrouve chez tous les individus. Dans le cadre de ce mouvement, l’EMNO veut amener les gens à réfléchir sur le fait que moins de 1 p. 100 de l’ADN différencie chaque personne.

« Avec tant en commun génétiquement, respectons les qualités uniques qui nous différencient des autres, a dit la Dre Sarita Verma, doyenne et PDG de l’EMNO. Ensemble, nous pouvons déclencher un changement culturel positif enraciné dans le respect qui s’étend au-delà de la communauté de l’EMNO. Maintenant plus que jamais, la vie est difficile et nous devons être plus bienveillants, plus créatifs, plus gentils et bien plus respectueux. »

De nouvelles politiques et procédures de l’EMNO appuient le mouvement en se concentrant sur les droits de la personne, la lutte contre la discrimination et le harcèlement. L’École a aussi produit de la documentation éducative, portant sur plusieurs thèmes, y compris les signes de troubles de santé mentale et les droits et responsabilités de chaque personne, destinée au corps professoral, au personnel et à la population étudiante.

« Il y a depuis longtemps un vaste appel à l’amélioration de la collégialité et à la nécessité d’aborder les problèmes de mauvais traitements et de manque de respect mutuel dans le secteur médical, et il est maintenant temps d’effectuer des changements concrets » a ajouté la Dre Verma.

Dans le cadre de son engagement au mouvement Respecte la différence, l’EMNO a annoncé la nomination de M. Joseph LeBlanc, Ph.D. au premier poste de doyen associé, Équité et Inclusion, et a publié son énoncé de position contre le racisme.

La Dre Catherine Cervin, vice-doyenne, Enseignement, et présidente du Groupe de travail sur le bien-être à l’EMNO a dit : « Nous savons que le changement de culture est une tâche ardue, et nous demandons à tout le monde à l’EMNO de faire partie de ce mouvement pour créer des environnements d’apprentissage et de travail sécuritaires, respectueux et bienveillants. Nous encourageons chaque membre de l’EMNO à réfléchir, à solliciter et faire des commentaires honnêtes afin que toutes nos réponses, toutes nos actions et tous nos comportements reflètent une culture de respect et de bonté dans tous les sites d’enseignement de l’École. Les stratégies et plans précis en cours aideront la population étudiante, le corps professoral et le personnel à s’engager envers ce changement et le travail à faire. »

Pour en savoir davantage sur le mouvement Respecte la différence ou pour vous engager, téléchargez la trousse du moteur de changement à culture.nosm.ca.

Des masques portant le logo « Respect the Difference » sont présentement disponibles pour achat au nosmstore.ca. De nouveaux articles seront ajouter dès qu’ils sont disponibles.

– 30 –

À propos de l’École de médecine du Nord de l’Ontario
L’École de médecine du Nord de l’Ontario se fait un devoir de former des médecins et des professionnels de la santé de grand calibre et de se faire reconnaître à l’échelle internationale comme un chef de file de la formation et de la recherche régionalisées faisant appel aux communautés.

Fruit d’un mouvement populaire dans le Nord de l’Ontario qui avait besoin de professionnels de la santé, l’EMNO a été créée en 2005 et dotée d’un mandat de responsabilité sociale claire qui est d’améliorer la santé de la population de la région.

Une école de médecine pour tout le Nord de l’Ontario, l’EMNO est une initiative conjointe de la Lakehead University à Thunder Bay et de l’Université Laurentienne à Sudbury. Ses 1 700 membres du corps professoral forment des médecins, des diététistes, des adjoints aux médecins, des audiologistes, des ergothérapeutes, des physiothérapeutes et des orthophonistes dans presque 100 centres répartis sur son grand campus qu’est le Nord de l’Ontario.

L’EMNO offre sa formation littéralement partout en faisant sortir ses étudiantes et étudiants du campus pour les amener dans des communautés du Nord de l’Ontario où des problèmes de santé communautaire de longue date éclairent l’apprentissage clinique. Les étudiantes et étudiants de tous les programmes de l’EMNO constatent directement les réalités des soins de santé dans les communautés rurales et isolées du Nord ainsi que les déterminants de la santé pertinents pour la région.

Depuis 2008, 686 résidentes et résidents ont complété leur programme de formation postdoctoral de l’EMNO, et depuis 2009, 714 diplômées et diplômés en médecine ont complété leur formation à l’EMNO dont 145 qui se disent francophones et 47 qui se disent Autochtones.