Télétravail

L’EMNO met de l’avant une vision claire afin d’améliorer l’accès aux soins de santé dans le Nord avant la proclamation de la loi

Posted on December 3, 2021

Le conseil approuve les priorités pour 2022 lors de la transition de l’EMNO vers le statut d’université autonome.

À la suite de vastes consultations communautaires en personne dans le Nord de l’Ontario, l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) réaffirme sa promesse — et son mandat — d’améliorer les soins de santé dans toute la région.

À la réunion du conseil du 2 décembre 2021, la Dre Sarita Verma, doyenne et PDG de l’EMNO, a fait le point sur la consultation de plus de 1 000 habitants du Nord de l’Ontario au cours des derniers mois. Une vision claire de l’accès aux soins de santé dans le Nord a été présentée au conseil et il l’a approuvée.

« Depuis septembre, nous avons eu l’honneur de rencontrer et d’écouter des gens de partout, depuis Kenora jusqu’à Sioux Lookout en passant par Hearst et Parry Sound, dit la Dre Verma. Nous avons constamment entendu que les régions rurales et éloignées du Nord ont besoin de davantage de ressources en santé, et que les travailleurs de la santé dévoués de ces régions ont besoin d’urgence de relève afin de continuer, surtout en période de pandémie. »

À l’heure où l’EMNO se prépare à devenir la première université autonome de médecine du Canada, ses dirigeants se lancent dans un plan stratégique audacieux qui tient non seulement compte de ces points mais trace également un parcours hardi socialement responsable de concert avec les Autochtones, les francophones et d’autres partenaires dans toutes les régions du Nord. Tous les programmes de formation de l’EMNO sont pleinement agréés et bien cotés par le Comité d’agrément des facultés de médecine du Canada, le Collège des médecins de famille du Canada, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Conseil médical du Canada.

« L’Université de l’EMNO continuera de mettre l’accent sur son mandat principal qui est de combler les lacunes de la région en matière de soins, dit la Dre Verma. L’EMNO donne la priorité à la formation dans le Nord de l’Ontario et aux recherches en santé afin que les soins de santé soient précisément adaptés aux besoins des gens de la région. L’Université de l’EMNO continuera de répondre aux besoins du Nord et nous recruterons ses diplômées et diplômés, qui sont formés ici dans des programmes culturellement pertinents et restent y exercer. »

« Nous serons bientôt autonomes, mais pas seuls, ajoute-t-elle. Nous apprécions grandement le soutien continu de la province et des nombreux bienfaiteurs enthousiastes qui partagent notre vision. L’avenir et le potentiel de l’Université de l’EMNO sont réellement illimités. »

Le rapport de la doyenne pour 2021 Revue de l’année : Relever le défi de l’EMNO peut être consulté et téléchargé à https://report.nosm.ca/?lang=fr.

– 30 –

Faits en bref

  • L’Université de l’EMNO sera la première école autonome de médecine au Canada.
  • Lorsque la loi entrera en vigueur, l’EMNO constituera un nouveau conseil d’administration et un nouveau sénat.
  • L’EMNO demeurera à Thunder Bay et à Sudbury et misera sur ses relations de collaborations avec l’Université Laurentienne et la Lakehead University.
  • L’Université de l’EMNO continuera de recevoir 90 p. 100 de ses fonds de fonctionnement directement du ministère de la Santé et du ministère des Collèges et Universités.
  • L’Université de l’EMNO demeurera profondément engagée dans ses partenariats avec les communautés autochtones, francophones, rurales et éloignées qui jouent un rôle crucial dans la mission et la réussite de l’EMNO.
  • Les partenariats et collaborations de l’EMNO avec plus de 500 organismes, plus de 90 communautés et plus de 1 800 membres du corps professoral de clinique, des sciences cliniques et des sciences médicales dispersés dans tout le Nord de l’Ontario continueront.
  • L’Université de l’EMNO sera la première université canadienne comptant un Centre pour la responsabilité sociale.

À propos de l’École de médecine du Nord de l’Ontario
L’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) est une école de médecine primée socialement responsable réputée pour son modèle novateur de formation et de recherche régionalisées. Tout en mettant l’accent sur la diversité, l’inclusion et la promotion de l’équité dans le domaine de la santé, l’EMNO compte sur l’engagement et l’expertise des gens et des communautés du Nord de l’Ontario pour former des professionnelles et professionnels de la santé qui exerceront dans des communautés autochtones, francophones, rurales, éloignées et insuffisamment desservies. Ses diplômées et diplômés, son corps professoral, sa population étudiante et son personnel sont des agents de changement qui dirigent la transformation du système de santé dans le Nord de l’Ontario. L’École a reçu le Prix international Charles Boelen pour la responsabilité sociale décerné par l’Association des facultés de médecine du Canada, ainsi que le prestigieux Prix ASPIRE qui récompense l’excellence internationale en responsabilité sociale et en formation médicale.

Pour les demandes de renseignements des médias ou pour d’autres renseignements :

Joanne Musico
Directrice, Communications et relations externes
École de médecine du Nord de l’Ontario
Téléphone : 705-919-1370
Courriel : jmusico@nosm.ca