Télétravail

Besoin de médecins

Posted on October 5, 2021

Cette semaine marque le début de nos consultations publiques sur l’avenir de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO). Nous lançons une série de rencontres publiques commençant à Thunder Bay ce soir, et il est encore temps de s’inscrire. Je me réjouis également de passer du temps à Sioux Lookout, Kenora, Fort Frances, Hearst, Sudbury, North Bay, Timmins, Sault Ste. Marie et Rosseau au cours des prochaines semaines. Les dates et heures ainsi qu’un lien vers la section RSVP se trouvent sur le site Web de l’École. Étant donné que le nombre de places pour les rencontres en personne est limité, veuillez indiquer si vous serez présent, sinon prévoyez de participer virtuellement. Étant donné également qu’il est impossible pour le moment de visiter chaque communauté, j’encourage toute la population du Nord de l’Ontario à participer à au moins une rencontre publique. J’espère qu’au cours de l’année prochaine, nous visiterons le plus possible de communautés du Nord de l’Ontario.

Nous savons que l’EMNO a fort bien réussi à améliorer l’accès à des soins de qualité dans le Nord de l’Ontario, mais la réalité est que nous avons encore beaucoup de travail à faire. À ce jour, nous estimons que plus de 300 médecins sont nécessaires dans le Nord, sans compter ceux qui prendront leur retraite au cours des cinq prochaines années. Nous devons transformer les ressources humaines en santé pour les aligner sur les besoins du Nord de l’Ontario et tenir compte de tous les types de communautés, notamment francophones, autochtones, rurales et urbaines. Le plan stratégique de l’École, Le défi 2025 de l’EMNO, fait de ce point la principale priorité stratégique et met l’accent sur la formation de spécialistes et de surspécialistes.

L’EMNO mesure quatre résultats au fil de la réalisation de cette priorité :

  1. Une approche intégrée, sur mesure et fondée sur des preuves des ressources humaines en santé pour le Nord de l’Ontario;
  2. L’intégration des besoins des zones rurales et éloignées et des communautés dans nos programmes de formation;
  3. De meilleurs liens et communications avec toutes les communautés de l’EMNO;
  4. Un système de soutien au corps professoral de clinique pour enseigner.

L’EMNO espère que son approche transformatrice de la planification et de la production de main-d’œuvre éliminera les lacunes dans les ressources humaines en santé dans le Nord de l’Ontario.

Des premières informations sur les résultats mesurables de ce travail se trouvent sur le site Web du plan stratégique.

Les autres priorités stratégiques, Faire progresser la responsabilité socialeInnover dans la formation dans les professions de la santé et Renforcer la capacité de recherche dans le Nord de l’Ontario, sont toutes liées à cette première orientation stratégique.

Vous vous interrogez peut-être sur le rôle de l’EMNO dans l’augmentation du nombre de médecins dans le Nord de l’Ontario.

1. Formation de futurs cliniciens :

  • Assurer la capacité d’enseignement et de formation en travaillant avec les communautés et les cliniciens pour donner à toutes les communautés et au corps professoral des possibilités équitables de participer à la formation des étudiantes et étudiants de l’EMNO et aux participants à des stages au choix.
  • Créer une culture d’accueil et d’excellence de l’expérience de toute la population étudiante en médecine – les étudiantes et étudiants de l’EMNO, les stagiaires de l’extérieur et les étudiantes et étudiants employés pendant l’été.
  • Promouvoir l’accès des stagiaires à des possibilités de formation dans le Nord de l’Ontario , surtout où il existe un besoin, c.-à-d., dans les communautés rurales et dans des spécialités et surspécialités pour lesquelles l’EMNO n’a pas de programme de formation.
  • Renforcer la capacité de s’adapter aux besoins des communautés en alignant la formation visant à améliorer les compétences avancées (c.-à-d., médecine d’urgence, services obstétricaux, soins de santé mentale et des toxicomanies).
  • Assurer un environnement d’apprentissage sain et sécuritaire à la population étudiante, au personnel et au corps professoral de l’EMNO.

2. Fidélisation du corps professoral de clinique chevronné :

  • Promouvoir un effectif médical et des modèles de financement qui tiennent compte des rôles non cliniques (enseignement, activités savantes et leadership).
  • Appuyer le leadership et le mentorat qui améliorent le maintien en poste de cliniciens chevronnés en mesure de s’engager dans le leadership de l’EMNO et au niveau du système.
  • Appuyer le maintien des connaissances et compétences du corps professoral en offrant des possibilités d’EPPP.
  • Créer pour les cliniciens des possibilités de s’épanouir dans des rôles d’enseignants et d’érudits au moyen du perfectionnement du corps professoral.

3. Collaboration avec les partenaires du système de santé (ministère de la Santé (MS), Ontario Medical Association (OMA), Santé Ontario (SO), Équipes Santé Ontario(ESO)) pour la planification, la défense des intérêts et l’alignement :

  • Faire concorder la formation dans les programmes de l’EMNO avec les besoins cliniques prévus en collaboration avec le MS, SO Nord et le plan régional de ressources humaines en santé.
  • Solliciter des données utiles pour la planification.
  • Appuyer le réseau AHSN/hôpitaux et s’y allier pour créer dans le Nord une culture de soutien à l’excellence en formation, soins cliniques et activités savantes.
  • Solliciter des fonds pour l’enseignement et la recherche dans les sites partenaires de l’EMNO.

La question des ressources médicales pour remplir le mandat d’enseignement est un point fondamental depuis la création de l’EMNO. Le fait est que l’enseignement clinique à l’EMNO repose sur des fournisseurs de soins de santé occupés et stressés qui ne disposent pas du « temps protégé » accordé dans d’autres universités. Un modèle modernisé de formation et de prestation des services de santé devrait assurer la viabilité de la profession et non pas contribuer à l’épuisement professionnel.

L’EMNO s’efforce d’édifier une main-d’œuvre médicale florissante pour le Nord de l’Ontario, intégrée localement au système et faisant partie d’un réseau local, une main-d’œuvre reposant solidement sur les soins primaires, et appuyée par des services solides et accessibles de spécialistes dans tout le Nord de l’Ontario. La formation clinique doit faire partie intégrante d’un système de santé durable. Il faut en outre déterminer les ressources médicales requises pour prodiguer des soins de haute qualité et accessibles en tenant compte du système d’enseignement et d’apprentissage dans lequel la population étudiante est formée par ces mêmes ressources médicales pour prodiguer des soins équitables de haute qualité. Le concept de la main-d’œuvre intégrée d’enseignement et de service clinique est vital pour offrir à l’avenir des soins de santé durables dans la région.

Cette orientation stratégique clé ne changera pas avec la création de l’Université de l’EMNO. En s’attaquant aux iniquités, l’Université de l’École de médecine du Nord de l’Ontario construira des modèles de formation qui capitalisent sur la régionalisation et les réseaux communautaires tout en appuyant l’évolution de notre école qui deviendra la première université de médecine du Canada.

Voyez les progrès réalisés dans l’exécution de notre plan stratégique dans le rapport de la doyenne intitulé Transformation. En le lisant, je vous invite à vous renseigner sur la façon dont la pandémie a aidé l’EMNO à se transformer grâce au leadership hors pair de nombreuses personnes dans tout le Nord de l’Ontario, et pourquoi, à bien des égards, on ne peut pas faire marche arrière. Découvrez pourquoi l’EMNO accueille la classe la plus diversifiée de futurs médecins de son histoire et comment le Programme d’emploi d’été pour étudiants a fait une différence cruciale à Hearst. Laissez-vous impressionner par la réinvention du CampMed et voyez comment l’EMNO fait avancer la responsabilité sociale à l’échelle mondiale.

Comme indiqué ci-dessus, le processus de consultation et de mobilisation concernant l’Université de l’EMNO, qui inclut un sondage public, des réunions, des groupes de discussion, des entretiens et des rencontres publiques, a déjà commencé. Vous pouvez répondre au sondage et donner vos perspectives ici.

Mierci, migwetch, thank you, marsi,

Dre Sarita Verma
Doyenne et PDG
École de médecine du Nord de l’Ontario

Si vous avez des questions ou commentaires, veuillez écrire à dean@nosm.ca et suivez-moi sur Twitter @ddsv3.

Abonnez-vous à Routes du Nord



Conférence virtuelle sur la recherche en santé dans le Nord de 2021

L’inscription à la prochaine Conférence virtuelle de recherche sur la santé dans le Nord de 2021 est ouverte. Elle aura lieu le vendredi 15 octobre de 13 h à 18 h 30. Le conférencier principal, le DMohammed Shurrab, professeur adjoint à l’EMNO et cardiologue et électrophysiologue à Horizon Santé-Nord (HSN), parlera de la recherche cardiovasculaire utilisant des données administratives des services de santé dans le Nord de l’Ontario et de son incidence sur la qualité des soins et les résultats. Le Dr Shurrab travaille avec ICES North pour intégrer l’enseignement, la recherche et les activités savantes afin d’améliorer la qualité des soins et les résultats dans le Nord de l’Ontario. La conférence de cette année comprend aussi 23 présentations en direct ainsi que 24 présentations par affiches enregistrées portant sur la santé des Autochtones, la clinique, les services de santé, la santé des populations et publique, le cancer, la formation en médecine et l’environnement et la santé.


Vaccination obligatoire à l’EMNO

Toutes les personnes qui accèdent aux installations de l’EMNO à Sudbury et à Thunder Bay doivent être complètement vaccinées contre la COVID-19. Celles qui ne sont pas vaccinées et doivent venir sur le campus doivent faire effectuer un dépistage régulier de la COVID-19 et fournir un résultat négatif pour accéder au campus.

Veuillez consulter la politique appropriée pour avoir des détails :



Succès de la consultation du CAFMC

Merci beaucoup à toutes les personnes qui ont participé aux réunions durant la visite de consultation du Comité d’agrément des facultés de médecine du Canada (CAFMC) pour l’agrément du programme de médecine qui a eu lieu les 27 et 28 septembre 2021. Les dirigeants du programme de médecine ont reçu d’excellents conseils à chaque réunion et désirent remercier les membres du secrétariat du CAFMC, le Dr Donald McKay, la Dre Marianne Xhignesse, et Claudine Le Quellec pour leur temps et leur expertise. Merci également à Michael Lenardon, Vin Auld et Rosie Bourdeau de l’EMNO pour leur assistance technique pendant ces deux jours de rencontres virtuelles. Un merci spécial aussi à Cathy Powell pour son travail infatigable pour l’agrément du programme de médecine de l’EMNO.



Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

La première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation était le 30 septembre. L’EMNO avait organisé des événements spéciaux avec les Drs Scott Hamilton et Kona Williams qui ont parlé des sépultures découvertes dans les pensionnats. Vous pouvez regarder l’enregistrement ici. Merci spécialement à toutes les personnes qui ont acheté un chandail ou une écharpe tube pour alimenter la nouvelle Bourse de la vérité pour les étudiantes et étudiants autochtones. Au 1er octobre, 484 chandails et 123 écharpes avaient été vendus au profit de la bourse.