Télétravail

Une application novatrice créée par des étudiants en médecine de l’EMNO vise à réduire les décès liés aux opioïdes

Posted on March 1, 2021

À l’heure où le taux de décès liés aux opioïdes continue d’augmenter dans le Nord de l’Ontario, des étudiants en médecine de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) ont créé une application novatrice qui améliore l’accès à la naloxone, un médicament utilisé pour contrer les effets d’une surdose d’opioïdes.

Jordan Law, Mackenzie Ludgate et Owen Montpellier ont conçu l’application Naloxone North, un service gratuit et confidentiel qui livre une trousse de naloxone à votre porte. Cette application inclut des renseignements instructifs sur le médicament ainsi qu’une vidéo donnant des instructions détaillées et des renseignements approuvés sur l’administration sécuritaire de la naloxone.

« Les taux de décès liés aux opioïdes dans de nombreuses régions du Nord de l’Ontario sont plus élevés pendant cette pandémie et de beaucoup supérieurs aux nombres déclarés ailleurs en Ontario », dit Mackenzie Ludgate, étudiant en quatrième année de médecine à l’EMNO et pharmacien.

« Cette application protège le vie privée et donne accès à une trousse de naloxone aux personnes qui craignent la stigmatisation ou ont peur de demander une trousse en personne dans une pharmacie ou une clinique » ajoute Owen Montpellier, un autre étudiant en quatrième année de médecine qui a travaillé sur l’application.

« L’application Naloxone North assure également un meilleur accès aux résidents des communautés éloignées, isolées et rurales du Nord de l’Ontario, explique Jordan Law, lui aussi étudiant en quatrième année de médecine et pharmacien qui a travaillé sur l’application. Si vous avez une carte-santé de l’Ontario, vous pouvez commander la trousse au moyen de l’application et demander qu’elle soit envoyée à l’endroit de votre choix. »

Les étudiants ont suivi les lignes directrices du Programme ontarien de distribution de naloxone pour répondre aux exigences concernant l’administration, l’éducation et la distribution sécuritaires de la naloxone.

Des initiatives axées sur la promotion des intérêts, comme Naloxone North, ont été intégrées dans le programme de médecine de quatrième année en raison de la pandémie de COVID-19. Au début de cette pandémie, le corps professoral de l’EMNO s’est affairé à instaurer un nouveau programme d’études axé sur le renforcement du leadership dans la promotion des intérêts à une époque où la population étudiante ne pouvait pas travailler en première ligne.

Selon Marion Maar, Ph.D., professeure agrégée d’anthropologie médicale et conseillère pour le projet, « L’application offre en parallèle la possibilité d’effectuer des recherches qui détermineront si cette initiative est un moyen efficace d’appuyer le rétablissement pendant la crise liée aux opioïdes dans le Nord de l’Ontario. Je suis fière des idées novatrices que les étudiants de l’EMNO ont mises en œuvre pour régler des problèmes de longue date dans notre région. Durant une période difficile de changement, ils ont adopté un nouveau programme d’études et font certes une différence ».

Une équipe de recherche de l’EMNO a reçu des fonds des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour étudier le rétablissement pendant la crise liée aux opioïdes dans le Nord de l’Ontario. L’équipe misera sur son travail pour appuyer le perfectionnement de l’application Naloxone North et étudier son acceptation dans les communautés rurales, francophones et autochtones. L’étude est menée en collaboration avec des Premières Nations et dirigée par Marion Maar, Ph.D., Darrel Manitowabi, Ph.D., Lorrilee McGregor, Ph.D. et Diana Urajnik, Ph.D., en partenariat avec des étudiantes et étudiants en médecine. Ces derniers désirent remercier le Dr Nicholas Fortino, urgentiste à Horizon Santé-Nord qui a fourni des conseils pour l’application.

Le Dr David Marsh, doyen associé, Recherche, innovation et relations internationales à l’EMNO, félicite les étudiants pour leur innovation : « Ils ont conçu une solution concrète de renforcement de la sécurité en matière d’opioïdes à une période critique de l’histoire. Cette innovation s’inscrit dans les nombreuses initiatives essentielles de promotion des intérêts et de justice sociale qui se déroulent à l’EMNO pour redresser les iniquités dans les soins que cette pandémie aggrave de plus en plus ».

Des statistiques de Santé publique Ontario montrent que les taux de décès liés aux opioïdes dans de nombreuses régions de l’Ontario sont beaucoup plus élevés que ceux déclarés dans les autres régions de la province.

L’application gratuite Naloxone North est maintenant disponible pour les téléphones androïdes et les iPhone. Renseignez-vous à naloxonenorth.ca.

– 30 –

L’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) est une école de médecine primée socialement responsable réputée pour son modèle novateur de formation et de recherche régionalisées. Tout en mettant l’accent sur la diversité, l’inclusion et la promotion de l’équité dans le domaine de la santé, l’EMNO compte sur l’engagement et l’expertise des gens et des communautés du Nord de l’Ontario pour former des professionnelles et professionnels de la santé qui exerceront dans des communautés autochtones, francophones, rurales, éloignées et insuffisamment desservies.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Kim Latimer
Communications
École de médecine du Nord de l’Ontario
Cell. : 807-621-4303
Courriel : klatimer@nosm.ca