Télétravail

L’EMNO et les Associated Medical Services annoncent une première historique: Chaire de recherche en santé des Autochtones et en médecine traditionnelle autochtone

Posted on June 11, 2020
Darrel Manitouwabi

L’EMNO et les Associated Medical Services annoncent une première historique
Chaire de recherche en santé des Autochtones et en médecine traditionnelle autochtone

L’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) et les Associated Medical Services (AMS) ont le plaisir d’annoncer la nomination historique de Darrel Manitowabi, Ph. D., au poste de titulaire de la Chaire Hannah EMNO-AMS en histoire de la santé des Autochtones et en médecine traditionnelle autochtone pour un mandat de cinq ans renouvelable qui commence le 1er juillet 2020.

« L’École de médecine du Nord de l’Ontario est très honorée que prof. Darrel Manitowabi occupe ce poste appréciable, a dit la Dre Sarita Verma, doyenne et PDG de l’EMNO. Nous franchissons une nouvelle étape importante dans la lutte contre les effets du colonialisme sur la santé et le bien-être des communautés des Premières nations en ne passant plus sous silence l’histoire de guérisons et de médecines merveilleuses de notre société. Nous avons beaucoup à apprendre de cette histoire et l’EMNO s’est engagée à répondre aux appels à l’action lancés par la Commission de vérité et de réconciliation du Canada”.

« Les AMS sont incroyablement heureux d’annoncer l’ajout de la Chaire Hannah EMNO-AMS en histoire de la santé des Autochtones et en médecine traditionnelle autochtone, a déclaré Gail Paech, PDG de l’AMS. Les chaires Hannah ont été établies pour créer des cultures durables d’enseignement et de recherche en histoire de la médecine et des soins de santé, et nous pensons que le Pr Darrel Manitowabi apportera de riches connaissances essentielles pour son établissement et le Canada en général. »

Le Pr Manitowabi est Anishinaabe, membre de la confédération Three Fires (Odawa, Ojibwa et Potawatomi) du territoire non cédé de Wiikwemkoong et réside actuellement dans la Première Nation de Whitefish River. Il a récemment été directeur de l’École des études du Nord et des communautés à l’Université Laurentienne, et directeur des Affaires autochtones en 2018 puis doyen adjoint responsable des études supérieures en 2019 à l’EMNO.

Anthropologue autochtone qui s’intéresse à l’ethnohistoire et à l’histoire orale des Anishnaabes, aux jeux de hasard autochtones, aux déterminants sociaux de la santé des Autochtones, à la guérison chez les Autochtones, aux relations entre les peuples autochtones et l’État et à l’autodétermination des Autochtones, le Pr Manitowabi examine, dans ses recherches et ses publications, l’impact de l’héritage historique du colonialisme sur la santé et le bien-être des communautés des Premières nations. Ses recherches sur l’histoire de la santé des Autochtones situent la langue (anishinaabemowin) et le savoir (kendaasawin) anishinaabes dans les conceptions du bien-être holistique (mino-bimaadiziwin) et de la mauvaise santé (maanaaji-bimaadizwin).

En tant que titulaire de la chaire Hannah en histoire de la santé des Autochtones et en médecine traditionnelle autochtone, le Pr Manitowabi encouragera le débat sur les droits inhérents, constitutionnels, conventionnels et internationaux de toutes les populations et communautés autochtones, et protègera les connaissances et les médecines traditionnelles contre l’appropriation. Ses recherches, en tant que titulaire de la chaire, porteront sur l’histoire de la santé des Autochtones et contribueront au rôle de l’EMNO dans la conduite d’activités savantes de premier ordre dans l’histoire de la santé des Autochtones.

Grâce à la générosité de l’AMS, le Pr Manitowabi se joint à sept autres titulaires de chaires Hannah des AMS dans des écoles de médecine du Canada, où elles font partie intégrante de l’enseignement à tous les cycles dans les professions de la santé, en particulier la médecine.