Télétravail

Psychiatrie : Un service essentiel pour les résidents de l’EMNO et les travailleurs de la santé pendant la pandémie de COVID-19

Posted on April 1, 2020

 

« Information, information, information. C’est essentiel, dit la Dre Diane Whitney, psychiatre. Nous traversons une période inhabituelle, et l’anxiété, l’inquiétude et les idées qu’on rumine sont très élevées. »

En tant que directrice du programme de résidence en psychiatrie de l’EMNO et professeure adjointe, la Dre Whitney travaille avec les cadres supérieurs, le corps professoral et la population étudiante de l’École pour répondre aux préoccupations des étudiants et des résidents et indiquer les meilleures approches pendant la pandémie de COVID-19.

« Je pense que le plus important est que chaque personne comprenne les recommandations et lignes directrices actuelles de l’EMNO, ainsi que les lignes directrices et procédures de l’hôpital où elle travaille. »

« Il est important d’obtenir en permanence des renseignements fiables quand les choses changent de jour en jour. Les résidents et les étudiants de l’EMNO doivent aussi savoir où se renseigner et comment accéder aux services qui les visent particulièrement. »

La Dre Whitney puise dans son expérience militaire et son travail en première ligne pendant l’éclosion de SRAS.

« Pendant l’épidémie de SRAS, la réserve d’équipement de protection individuelle (EPI) a suscité beaucoup d’inquiétude, car il est très important, mais nous avons appris qu’il est également très utile de s’instruire individuellement, comme apprendre comment bien porter l’EPI et le retirer en toute sécurité. Ces renseignements sont vitaux pour la santé et la sécurité. »

Quant aux soucis concernant la santé mentale des travailleurs de la santé et des résidents, elle dit qu’un signe avant-coureur clé est la difficulté d’une personne à accomplir ses tâches. La Dre Whitney travaille avec les dirigeants de l’EMNO pour voir à ce qu’ils reconnaissent d’autres risques et signes avant-coureurs. Pour soigner ces comportements, elle encourage le corps professoral et les précepteurs de l’EMNO à exprimer leur inquiétude quand quelqu’un semble en difficulté en prenant le temps de lui demander ce qui se passe.

« Ce que vous apprenez peut n’avoir aucun lien avec les tâches universitaires ou cliniques. Une personne peut avoir un problème personnel familial ou des antécédents de problèmes de santé mentale. Il est important d’en être conscient et d’être en mesure de faciliter les choses en parlant à la personne pour lui offrir du soutien et veiller à ce qu’elle obtienne l’assistance professionnelle dont elle a besoin » ajoute la Dre Whitney.

Étant donné la pénurie de psychiatres dans le Nord, les visites et soins virtuels du Réseau Télémédecine Ontario sont fort utiles et fonctionnent. La Dre Whitney effectue les consultations dans des services en ligne sécurisés et par téléphone. Les options en ligne éliminent certains obstacles, par exemple, essayer de communiquer en personne en portant de l’EPI ou un masque.

Une autre stratégie est de normaliser l’anxiété et de reconnaître que les temps sont difficiles. Montrez de la compassion aux autres et à vous-même. Prenez le temps d’apprendre les pratiques exemplaires de soutien en temps de deuil et de perte.

Elle recommande également de se tourner vers la communauté de l’EMNO pour avoir du soutien, en établissant des contacts, de reconnaître la différence entre l’anxiété normale et l’anxiété à risque élevé, ainsi que l’importance de s’adresser à des collègues, des amis, la famille et, au besoin, de solliciter de l’aide professionnelle.

La Dre Whitney est psychiatre en milieu communautaire à Thunder Bay (Ontario). Elle dirige le programme de résidence en psychiatrie de l’EMNO depuis plusieurs années et assume plusieurs fonctions universitaires, y compris celles de professeure adjointe à l’EMNO et à l’University of Toronto et de professeure associée à la Western University. Ses domaines d’intérêt et d’expertise incluent les troubles de l’humeur et anxieux, les traumatismes psychologiques et la santé mentale des femmes. Son expertise en traumatisme psychologique couvre les traumatismes infantiles complexes, ceux des premiers intervenants, du personnel militaire ainsi que des anciens combattants. La Dre Whitney a servi dans les forces armées canadiennes pendant la première guerre du golfe Persique en 1990-1991.

Consultez la liste la plus à jour des services de bien-être à la disposition des résidents, de la population étudiante, du corps professoral et du personnel de l’EMNO.

Le corps professoral, les résidents et les fournisseurs de soins peuvent s’instruire sur les réactions communes à la COVID-19 et intervenir.

  • Les réactions communes incluent l’anxiété, l’insomnie, la peur de la maladie, le désir d’augmenter la consommation de drogues et d’alcool.
  • Les enfants peuvent montrer des signes de régression, faire des scènes et s’isoler socialement.
  • Éduquez les gens sur la réduction du stress en général.
  • Indiquez aux patients et aux familles à quel endroit et quand demander de l’aide.

 

Recommandez un comportement sécuritaire pour la santé pendant la pandémie de COVID-19

  • Recommandez aux patients et aux familles d’utiliser des sources fiables de renseignements.
  • Encouragez l’élaboration d’un plan familial pour faire face à des situations.
  • Connaissez les plans de votre lieu de travail et de l’école concernant la COVID‑19.
  • Recommandez de limiter les voyages.
  • Recommandez de limiter l’exposition aux médias sociaux.