Télétravail

Le programme de résidence en physique médicale de l’EMNO obtient l’agrément complet

Posted on June 25, 2019
Photo of Dr. Peter McGhee, Medical Physicist in Thunder Bay

L’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) a le plaisir d’annoncer que le nouveau Programme de résidence en physique médicale (PRPM) a obtenu pour la première fois l’agrément complet de la Commission on Accreditation of Medical Physics Education Programs(CAMPEP) jusqu’au 31 décembre 2021.

Les physiciens médicaux sont des professionnels de la santé qui ont suivi une formation spécialisée sur les applications médicales de la physique. Dans leur travail, ils utilisent des rayons X, des ultrasons, des champs magnétiques et électriques, de la lumière infrarouge et ultraviolette, de la chaleur et des lasers pour le diagnostic et le traitement. La plupart travaillent dans des centres d’oncologie, des services hospitaliers d’imagerie diagnostique, et des centres de recherche en milieu hospitalier. Dans le cadre de collaborations entre le Centre des sciences de la santé de Thunder Bay (CSSTB) et Horizon Santé-Nord (HSN) à Sudbury, des membres du corps professoral de École de médecine du Nord de l’Ontario forment des physiciens médicaux dans le Nord, pour le Nord.

« Après bien du travail, nous nous réjouissons d’avoir obtenu cet agrément reconnu à l’échelle internationale du Programme de résidence en physique médicale de l’École de médecine du Nord de l’Ontario » a déclaré Peter McGhee, Ph. D., directeur de ce programme de l’EMNO.
Pendant le programme, les résidents (un à Thunder Bay et un à Sudbury) sont officiellement employés à temps plein dans les centres universitaires des sciences de la santé. À l’issue de cet apprentissage par l’expérience où ils acquièrent les compétences pratiques qui leur permettront d’agir indépendamment dans l’environnement clinique, ils peuvent demander l’agrément en tant que physiciens médicaux qualifiés.

Le programme recrutera deux nouveaux résidents qui commenceront en octobre 2019 et verront pendant deux ans tous les aspects de la sous-spécialité clinique appelée « Physique de la radio-oncologie ». Les principales sections de la formation incluent l’évaluation du rendement du matériel de radiothérapie, le calibrage des appareils, la planification de la radiothérapie, la radioprotection et l’informatique de la radio-oncologie. Ils devront aussi participer à des recherches cliniques et participer activement à l’enseignement.  Le critère minimal d’admission à un poste en résidence est une maîtrise ès sciences en physique médicale mais les personnes titulaires d’un doctorat en physique ou dans un domaine connexe ont la préférence. Les crédits de cours des cycles supérieurs doivent aussi être agréés par la CAMPEP. L’affichage des postes se trouve sur le site nosm.ca/mprep.