Faire un don!

L’EMNO reçoit le Prix international Charles Boelen pour la responsabilité sociale

Posted on April 15, 2019

L’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) a reçu le Prix international Charles Boelen pour la responsabilité sociale. Cette distinction lui a été décernée par l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) au cours d’une cérémonie qui a eu lieu le 14 avril lors de la Conférence canadienne sur l’éducation médicale au Scotiabank Convention Centre à Niagara Falls (Ontario).

Nommé en l’honneur du Dr Charles Boelen, un leader mondial de la responsabilité sociale dans l’éducation médicale, le prix récompense des personnes ou des organismes dont les accomplissements professionnels reflètent les principes de la responsabilité sociale dans leurs missions d’éducation, de recherche et de prestation de services, y compris en mettant l’accent sur la réponse aux préoccupations médicales prioritaires des citoyens et de la société.

« L’AFMC a le plaisir de décerner le Prix international AFMC – Charles Boelen pour la responsabilité sociale à l’EMNO, a déclaré la Dre Geneviève Morneau, présidente et PDG de l’AFMC. L’EMNO a conçu un modèle novateur de formation en médecine régionalisé pour lequel elle mérite d’être récompensée. »

L’EMNO est la première école de médecine canadienne dotée d’un mandat de responsabilité sociale explicite. Elle se fait un devoir de répondre aux besoins en matière de santé de toute la population du Nord de l’Ontario et d’améliorer l’accès à des soins de qualité en formant des praticiens de la santé et en effectuant des recherches. Depuis 2009, le programme de médecine de l’EMNO a produit 595 diplômés en médecine dont la majorité viennent du Nord et choisissent de demeurer dans le Nord à la fin de leurs études.

Plus de 90 communautés participent à la formation des étudiants en médecine de l’EMNO. Elles leur offrent la possibilité unique d’y vivre et de s’instruire au cours de leur programme de quatre ans. Les étudiants effectuent tous un stage de quatre semaines dans une communauté autochtone pendant la première année, puis deux stages de quatre semaines dans des communautés rurales et éloignées pendant la deuxième année. L’EMNO est aussi la première école de médecine du monde dont les étudiants effectuent un externat longitudinal intégré, le Stage d’externat communautaire polyvalent, qui dure huit mois et a lieu en troisième année dans une des 15 communautés de taille moyenne du Nord de l’Ontario.

Dans le cadre de son mandat d’imputabilité sociale, l’EMNO doit mobiliser des partenaires de tout le Nord de l’Ontario à tous les niveaux, y compris ceux de communautés autochtones, francophones, rurales et éloignées. Depuis 2003, elle sollicite les conseils de ces communautés en regroupant leaders communautaires, des membres d’organismes régis par un traité, des aînés, des médecins, du personnel infirmier et d’autres professionnels de la santé de tout le Nord qui partagent leurs précieuses expériences et expertises. Les éléments clés du modèle d’apprentissage en milieu communautaire de l’École découlent directement des perspectives de ces intervenants.

Le travail des chercheurs de l’EMNO joue également un rôle clé dans l’accomplissement de son mandat d’imputabilité sociale. En effet, pendant des années, les recherches canadiennes dans le domaine de la santé se sont déroulées principalement dans de grandes villes, laissant sans réponse les questions sur les problèmes de santé de la population du Nord de l’Ontario, ainsi que des questions particulières aux communautés autochtones et francophones de cette région. Aujourd’hui, de nombreux membres du corps professoral de l’EMNO (anthropologues médicaux, sociologues, biologistes, immunologistes, médecins, d’autres cliniciens et d’autres personnes) effectuent des recherches de pointe en laboratoire, dans des communautés, des hôpitaux, des cliniques de santé et des bureaux administratifs dans tout le Nord de l’Ontario.

« Lorsque l’EMNO a été fondée, nous n’avons pas transposé de modèle tout fait, a expliqué le Dr Roger Strasser, doyen et PDG de l’EMNO qui a accepté le prix au nom de l’École. Nous avons commencé dans le contexte du Nord de l’Ontario et conçu notre propre modèle de formation. Ce modèle donne de bons résultats grâce aux centaines de professionnels de la santé qui font partie du corps professoral et aux gens du Nord de l’Ontario qui accueillent nos étudiants dans leurs communautés et leurs maisons. »

– 30 –

L’École de médecine du Nord de l’Ontario se fait un devoir de former des médecins et des professionnels de la santé chevronnés, et d’acquérir une réputation internationale de chef de file dans l’enseignement et la recherche axés sur l’apprentissage et sur la participation des collectivités.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Kimberley Larkin

École de médecine du Nord de l’Ontario

Téléphone : 705-662-7243

Cell. : 705-669-7943

Courriel : klarkin@nosm.ca