Faire un don!

Chronologie

Avant même que les premiers étudiants en médecine de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) n’arrivent en 2005, l’École avait travaillé avec des Premières Nations et des Métis de tout le Nord de l’Ontario pour honorer sa responsabilité de tenir compte de la diversité culturelle de la région.

Des organismes autochtones figuraient en tête du large mouvement communautaire en faveur de l’établissement de l’EMNO. Des Rassemblements des partenaires autochtones ont été créés afin que les Autochtones du Nord de l’Ontario puissent apporter régulièrement leurs perspectives dans l’administration, l’éducation et la recherche de l’École. Ils regroupent régulièrement des membres d’organismes régis par un traité, des aînés, des médecins, du personnel infirmier et d’autres professionnels de la santé versés en santé des Autochtones afin de tirer des leçons de leur précieuse expérience et d’obtenir leurs commentaires et leurs idées sur la route à suivre.

L’historique des rassemblements des partenaires autochtones, du premier rassemblement en 2003 à maintenant.

2003

En juin 2003, l’EMNO a organisé le premier Rassemblement des partenaires autochtones dans la Première Nation Anishnaabeg Wauzhushk Onigum, près de Kenora. Le compte rendu de ce premier rassemblement de trois jours « Follow Your Dreams », qui a regroupé plus de 130 délégués de communautés autochtones du Nord, a posé les jalons de la création de l’Unité des affaires autochtones et du Groupe consultatif autochtone, mais aussi de partenariats avec des communautés autochtones afin que tous les étudiants en médecine de l’EMNO aient une expérience d’immersion culturelle obligatoire de quatre semaines au cours de leur première année d’études.

2006

L’EMNO et ses partenaires autochtones se sont réunis pour la deuxième fois dans la Première Nation de Fort William en août 2006, après le stage communautaire de quatre semaines de la toute première classe. Presque tous les coordonnateurs autochtones locaux sont venus commenter la présence d’étudiants en médecine dans leurs communautés.

2008

En 2008, l’EMNO a organisé le premier Rassemblement autochtone pour la recherche à Thunder Bay. Des Autochtones et des chercheurs en santé (y compris des chercheurs autochtones) ont relaté des expériences, dirigé des cérémonies de guérison, envisagé des moyens d’instaurer des relations positives et respectueuses entre les communautés autochtones et les chercheurs, et planifié un nouveau parcours positif.

2011

L’EMNO et la Métis Nation of Ontario (MNO) ont organisé conjointement le troisième Rassemblement des partenaires autochtones en mai 2011 à Sudbury. La MNO et l’EMNO ont un éventail de buts communs et, après l’ouverture de l’atelier, elles ont annoncé officiellement et signé une entente historique de collaboration.

2014

En août 2014, la Première Nation crie de Chapleau a accueilli le quatrième rassemblement. Des dirigeants de l’EMNO, des membres du corps professoral et du personnel ont fait état des progrès tangibles de l’École dans la mise en œuvre des recommandations découlant des rassemblements précédents, et demandé comment elle pourrait parfaire ses pratiques, activités et résultats afin de continuer à répondre aux besoins des Autochtones du Nord de l’Ontario.

2015

L’Unité des affaires autochtones de l’EMNO a tenu un rassemblement historique des aînés sur le territoire traditionnel de la Première Nation de Fort William en 2015. Des aînés de Premières Nations et de communautés métisses de tout le Nord de l’Ontario ont discuté du but, de la fonction et de la responsabilité des aînés de l’EMNO et du Conseil des aînés. Il a été décidé que les enseignements des sept grands-pères guideraient le travail du nouveau Ogichidaang Gagiigatiziwin de l’EMNO (le Cercle des aînés et des gardiens du savoir traditionnel) : Nibwaakaawin (sagesse); Zaagi’idiwin (amour); Minaadendamowin (respect); Aakode’ewin (bravoure); Gwayakwaadiziwin (honnêteté); Dabaadendiziwin (humilité); et,Debwewin (vérité).

2016

L’EMNO a accueilli des délégués de communautés autochtones du Nord de l’Ontario au deuxième Rassemblement autochtone pour la recherche qui a eu lieu à Sault Ste. Marie sur le territoire traditionnel des Anishinabek de Baawaating. Cette rencontre de deux jours avait pour but d’examiner les pratiques de recherche passées et présentes, de voir ce que les chercheurs avaient appris sur des aspects importants de la recherche dans des communautés autochtones, et de réfléchir aux conclusions de la Commission de vérité et de réconciliation concernant la recherche.

2018

Le cinquième Rassemblement des partenaires autochtones aura lieu près de Kenora le 20 septembre 2018.