Faire un don!

septembre 24, 2019

Routes du nord

Prendre la route et s’exprimer
Conversations réfléchies qui dépassent l’habituel bavardage

Bonjour. Hello. Aaniin. Boozhoo.

À votre avis, que signifie réellement « être socialement responsable »? Je continue de poser cette question et je reçois d’excellentes opinions.

Sol Mamakwa, député provincial de Kiiwetinoong (Ontario) et ancien membre du conseil de l’EMNO, partage beaucoup de mes points de vue sur les stratégies à long terme pour répondre aux besoins en matière de santé du Nord de l’Ontario. Nous avons eu une conversation franche sur le rôle que l’EMNO devrait jouer dans la promotion des intérêts et l’influence politique lorsque nous avons discuté des nombreux faits concernant les déterminants de la santé dans le Nord de l’Ontario dont j’ai parlés dans mon blogue précédent « Unique en son genre dans le Nord ».

J’ai eu l’honneur de rencontrer le grand chef du Grand conseil de la Nation Anishinabek, Glen Hare. Nous avons parlé de la nécessité que l’EMNO se penche sur les attentes précédentes et travaille en collaboration afin d’améliorer la représentation des chefs de file médicaux autochtones. Je me suis également entretenue avec le Dr Christopher Mushquash, membre ojibway de la Première Nation Pays Plat, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en santé mentale autochtone et toxicomanie et professeur agrégé de psychologie à la Lakehead University et à l’EMNO. Chris, et tant d’autres que j’ai rencontrés cette semaine, constituent la génération montante de notre corps professoral qui travaille pour faire une différence. De plus, pendant mon séjour à Thunder Bay, j’ai rencontré le Dr Stewart Kennedy, vice-président exécutif, Programmes médicaux, universitaires et régionaux, au Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay. Nous avons eu une bonne discussion avec le corps professoral du département d’urologie au sujet de la recherche et du service clinique en croissance dans cette spécialité.

Un fait saillant de mon séjour à Thunder Bay a été de voir les visages surpris des étudiants de première année de médecine lorsque je suis passée à l’improviste pendant leurs cours sur l’éthique médicale et le droit. C’est un groupe dynamique aux yeux brillants qui a ri de bon cœur de mes blagues; il est évident que ce sont des as. Leurs collègues et moi nous sommes rencontrés à la Manitoulin Brewery plus tard dans la semaine. J’adore parler à nos étudiants.

Notre séjour sur l’île Manitoulin a coïncidé avec la Conférence sur la recherche en santé dans le Nord à Little Current. Avant la conférence, j’ai rencontré le chef Duke Peltier du territoire non cédé de Wiikwemkoong, Mary Jo Wabano du Wikwemikong Health Centre et Sam Manitowabi, chef de la Première nation de M’Chigeeng. J’ai également rencontré des médecins, des étudiants et des dirigeants administratifs au Manitoulin Health Centre à Mindemoya et à Little Current, puis dans la Première Nation Aundeck Onmi Kaning avec Pamela Williamson, directrice générale du Noojmowin Teg Health Centre, et Craig Abbotossaway, directeur des Mnaadmodawin Health Services. Je me suis arrêtée dans la Première Nation de Sagamok pour rendre visite à l’aînée Eleanor Pine. Avec ses histoires sages et ses mises en garde claires sur la confiance et la façon d’être un meilleur leader, cette rencontre avec Mme Pine a conclu une semaine qui a apporté de nouvelles idées.

Malgré tout le travail accompli et les succès remportés dans le passé, nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour combler les lacunes importantes dans l’accès aux soins de santé. Même si les étudiants de l’EMNO passent du temps dans ces communautés pour se renseigner sur la culture locale, les réalités économiques et les déterminants sociaux de la santé, il y a encore des lacunes. Nous devons envisager d’ouvrir les portes à d’autres médecins, autant aux diplômés canadiens qu’aux étrangers, pour leur donner l’accès à des stages au choix et des possibilités d’exercer ici.

J’ai participé pour la première fois à la Conférence sur la recherche en santé dans le Nord, et elle m’a grandement ouvert les yeux. Des chercheurs remarquables ont présenté une série de travaux en tous genres menés à l’EMNO. Des modèles novateurs de recherches culturellement appropriées dans le Nord, y compris les méthodes mobiles d’ethnographie collaborative présentées par les Drs Marion Maar et Darrel Manitowabi, et l’intégration des voix des enfants autochtones dont a parlé Ghislaine Goudreau, sont novateurs. Ces recherches découlent directement des communautés, sont demandées par les communautés et mobilisent directement les communautés. Nous avons également entendu parler des travaux de Kristen Cool et Marnie Anderson qui incorporent des mesures du bien-être basées sur la roue de la médecine, et apportent une appli novatrice dans l’évaluation de la santé infantile autochtone. Les Drs Liisa Jaakkimainen et David Marsh ont prononcé d’excellents discours sur leur travail directement lié à notre responsabilité sociale.

La Journée du chandail orange est le 30 septembre. J’ai été touchée par les récits personnels exposés lors des récentes présentations de la série de conférences de la Journée du chandail orange de l’EMNO. Merci au comité organisateur pour la soigneuse préparation, miigwetch à Sally Monague, travailleuse de soutien autochtone, et à la Dre Lorrilee McGregor, professeure adjointe en santé autochtone, pour leur aide dans l’organisation de cette initiative. En soulignant la Journée du chandail orange, nous encourageons la compréhension du racisme, des préjugés et de l’oppression systémique institutionnalisée, y compris les effets et les répercussions intergénérationnelles sur les Premières Nations, les Métis et les Inuits. Je me réjouis de vous voir le 30 septembre à midi.

Des visites sont prévues à Espanola, Blind River, Sault Ste. Marie, Wawa, Dryden et bien d’autres collectivités. La camionnette est chargée et nous repartirons juste après les deux conférences à Ottawa sur le perfectionnement du corps professoral et la formation en résidence.


Comme d’habitude, je vous invite à suivre mon voyage sur Twitter @ddsv3 en utilisant #OùEstDreVerma. Si vous avez des commentaires ou des idées pour mieux communiquer avec vous, n’hésitez pas à m’en faire part en m’écrivant à dean@nosm.ca ou en répondant à un bref sondage ici à tout moment.


Dr. Penny Moody-CorbettMerci à Penny Moody-Corbett

Alors que son mandat tire à sa fin, j’aimerais remercier particulièrement Mme Penny Moody‑Corbett, doyenne associée principale et doyenne associée, Recherche. Sa passion et son influence dans la recherche en santé ont mené à des découvertes remarquables. Penny, vous êtes incroyablement généreuse et attentionnée. Votre leadership et votre volonté ont directement amélioré les résultats en matière de santé dans le Nord. Ces quelques mots remerciements ne résument certainement pas à quel point vous avez façonné le programme de recherche dynamique de l’EMNO.


Le Mot